L’innovation n’est pas réservée uniquement à vos produits et encore moins à leurs technologies…

L’innovation n’est pas réservée uniquement à vos produits et encore moins à leurs technologies associées.

Nous vous rassurons tout de suite, il ne faut bien sûr pas arrêter vos démarches d’innovation technologique mais par contre il ne faut surtout pas s’y restreindre. Il y a de nombreux autres sujets et lieux d’innovation dans l’entreprise et ceux-ci ne sont pas la chasse gardée des équipes R&D mais bien de tous les collaborateurs. L’innovation est présente dans tous les domaines et expertises de l’entreprise et à tous les niveaux hiérarchiques. Chaque salarié peut donc être une source d’innovation pour l’entreprise.

Mais alors sur quoi peut-on innover ? Nous pensons naturellement à innover sur des produits ou des services, à caractère technologique ou non. La liste des domaines dans lesquels on peut innover est longue, voici quelques exemples et sources d’inspiration.

Innover sur les processus de maintenance

On peut innover sur ses processus d’industrialisation ou de maintenance pour augmenter sa productivité et faire des économies. Rechercher à réduire les temps de fabrication, supprimer des intermédiaires ou encore penser à la maintenance dès la conception de son produit.

A titre d’exemple, British Airways réalise chaque année une économie de carburant de près de 800 000 € grâce à l’idée d’un de ses salariés : réduire le poids des avions en détartrant les tuyaux des sanitaires. Simple et malin, mais il fallait y penser.

Innover sur le modèle économique

L’innovation autour des business model, c’est à dire sur la manière dont l’entreprise crée, capture et partage la valeur, à amener de grandes ruptures ces dernières années. L’innovation ici consiste à changer la manière dont on gagne de l’argent. On ne change pas le produit ou le service mais on change le modèle de circulation de l’argent, le payeur ou le moment où l’on paie, etc. Plusieurs composantes du modèle économique sont repensées pour créer de la valeur d’une nouvelle manière.

Nous vous invitons à lire l’article Harvard Business Review France d’Avril-Mai 2015 qui préconise 15 stratégies d’innovation dans les modèles économiques

On peut citer par exemple Amazon qui a repensé complétement sa politique de frais de livraison : Les abonnés « Prime » disposent d’une gratuité sur l’ensemble des frais de livraison. L’abonnement délivre d’ailleurs aujourd’hui d’autres services supplémentaires pour un prix très abordable. Le nerf de la guerre dans le e-commerce est de faire revenir son client et avec cette innovation, Amazon a réussi à « imposer » cette fidélisation. Et les résultats sont au rendez-vous, aujourd’hui les abonnés Amazon Prime augmentent leur panier d’achat de 150% et ils représentent un total de 20% des ventes d’Amazon.

Innover sur la logistique

L’innovation dans la logistique est aujourd’hui le nerf de la guerre encore une fois des sociétés d’e-commerce mais aussi de toutes les entreprises qui exportent ou vendent à distance leurs produits. La logistique est souvent un coût non négligeable dans l’exploitation d’un produit, c’est donc une source d’innovation à cultiver qui portera ses fruits.

Pour ne pas parler encore une fois d’Amazon sur ce domaine, on peut plutôt parler d’une grande marque de camembert qui exporte ses produits au Japon. Les contrôles sont très stricts dans ce secteur et chaque fromage doit être contrôlé un à un pour vérifier la Date Limite d’Utilisation Optimale (DLUO), ce qui est très chronophage. L’innovation pour cette entreprise a été de conditionner ses produits dans des cartons avec écrit « HAUT » en japonais d’un côté et « HAUT » en français à l’opposée. Ainsi, la DLUO se trouvant derrière le camembert, les fromages provenant de France voyagent à l’endroit (car on respecte le « HAUT » français pour le transport) mais à l’arrivée le cariste japonais retourne le carton dans l’autre sens (il respecte le « HAUT » japonais) et permet ainsi le contrôle rapide de 12 camemberts d’un coup. Cette rapidité de contrôle a permis de diviser par 8 le temps de vérification.

Innover sur le management

On peut aussi bien sûr innover sur des processus non industriels comme par exemple sur le management. Les innovations en termes de management proviennent la plupart du temps des entreprises elles-mêmes plutôt que sur l’adoption de concepts sortis de grands cabinets de consulting américain. C’est le fruit de leaders investis, de paris un peu fous, de bon sens et surtout d’échanges entre les collaborateurs. Malheureusement tout ce qu’on a pu connaître jusqu’à présent est basé sur d’anciens modèles devenus inopérants, voire contre productifs pour l’entreprise et ses salariés.

Un exemple connu maintenant est celui de Toyota avec son « Lean Management ». Attention tout de même à ne pas l’appliquer comme une simple méthode car pour qu’elle fonctionne, il faut aller plus loin, c’est une véritable philosophie, une manière de fonctionner et de se comporter, fortement ancrée chez tous les salariés quelles que soient leurs responsabilités.

Nous avons donc vu que l’innovation ne concerne pas uniquement le produit ou le service mais bien toutes les facettes de l’entreprise, à tous les niveaux hiérarchiques. Cela démontre qu’aujourd’hui le management de l’innovation à mettre en place doit être conçu pour inclure et engager un maximum de collaborateurs. C’est ce que nous appelons le management inclusif de l’innovation.

Si vous cherchez une solution pour faciliter votre management inclusif de l’innovation, rendez-vous sur campus.lfai.co