L'engagement des employés : un levier de réussite indispensable

L’engagement au travail est aujourd’hui défini comme un facteur clé de réussite et de performance des entreprises. D’importants budgets sont généralement débloqués afin de le favoriser. Mais que se cache-t-il vraiment derrière cette notion ?

Qu’est-ce que n’est pas l’engagement ?

L'engagement n’est pas synonyme de bonheur

Au sein d’une organisation, une personne peut se sentir heureuse au travail sans toutefois travailler de façon productive et efficiente. En installant des salles de jeux, des espaces de détente ou encore en mettant en place des afterworks le vendredi soir, vous rendrez vos employés heureux en les amusant mais ils ne seront pas automatiquement engagés car ces 2 notions restent distinctes.

L'engagement n’est pas synonyme de satisfaction

Un(e) employé(e) peut venir travailler quotidiennement de 9h à 17h sans n’émettre aucune réclamation et ceux malgré la mise en place d’enquêtes de satisfaction des employés. Cette même personne dite « satisfaite » fournira surement le travail nécessaire mais n’accomplira pas d’efforts supplémentaires par elle-même. De plus, elle en profitera sûrement pour changer d’entreprise lorsqu’une augmentation de salaire se proposera à elle ou qu’un chasseur de têtes la contactera. Être satisfait n’est pas suffisant.

Qu’est-ce que l’engagement ?

Nous définirons donc l'engagement des employés comme l'engagement émotionnel qu'ils ont envers l’entreprise et ses objectifs.

Lorsque l’on parle d’engagement émotionnel cela signifie que les employés engagés se soucient à la fois de leur entreprise et de leur travail. Leur source de motivation ne réside pas dans la rétribution financière qu’ils tirent à la fin du mois ou encore des multiples promotions présentes mais plutôt des objectifs et des missions de l’organisation. Lorsque les employés s’en soucient et que par conséquent cela les motive, ils font preuve d’un effort naturel et discrétionnaire.

Par exemple, le développeur informatique fera des heures supplémentaires pour les besoins de l’entreprise, sans qu’on lui demande de le faire. Le vendeur au détail lui, prendra soin de son lieu de travail en le rangeant régulièrement sans que son manager ne lui suggère de le faire.

Lever les freins

Il existe de nombreuses barrières à l’engagement des employés et donc autant de manières de les éviter :

· L’ambiguïté sur le rôle de chacun et ses responsabilités

· L’insuffisance des ressources

· Les conflits interpersonnels

· Les interruptions continuelles durant le travail

· Les contraintes de temps

· La perception des politiques internes

· L’équilibre vie professionnelle/vie personnelle

· Le manque de soutien organisationnel

· Les contraintes organisationnelles

La clé pour de meilleures marges opérationnelles

Comment l’engagement des employés entraîne-t-il une hausse du cours des actions ? Selon Kevin Kruse (créateur du programme Leading for Employee Engagement eLearning pour les managers et auteur du livre à succès, Employee Engagement 2.0.), le ROI de l’engagement tire sa source dans ce qu’il a appelé la Chaîne Engagement-Profit :

L’ancien PDG de Campbell's Soup, Doug Conant, dit justement : "Pour gagner sur le marché, il faut d'abord gagner sur le lieu de travail."

L'engagement des employés est donc la clé de l'activation d'un effectif hautement performant.

C’est ce que nous défendons chez La Fabrique à Innovations en créant des communautés innovantes dans lesquelles les collaborateurs se sentent engagés et répondent aux objectifs de l’organisation.

Laura Naples

Inscrivez-vous pour suivre les dernières nouveautés en innovation

S'INSCRIRE